5 formes d’Auto-Sabotage qui empêchent de vivre épanouie

  • Mental
  • 12 Août 2019
  • Aucun commentaire

On utilise le terme d’auto-sabotage pour décrire l’ensemble des attitudes, pensées et comportements qui bloquent une personne et l’empêchent de vivre une vie paisible et épanouie. Ces émotions toxiques, qui résultent souvent de facteurs externes et d’expériences vécues, provoquent des réactions nuisibles pour la santé à long terme. Se plaindre, envier, se dévaloriser, ruminer ou encore s’énerver, découvrez 6 formes d’auto-sabotage qui constituent un frein à l’épanouissement personnel et comment faire pour cesser de s’auto-saboter.

1/ Se plaindre

Il est tout à fait normal (ou plutôt humain) de se plaindre. Tous les jours, on est susceptible de faire face à des comportements ou des situations frustrantes qui nous donnent envie de râler. Se retrouver (encore une fois) à la caisse du supermarché qui n’avance pas, casser le talon de notre chaussure alors qu’on a un rendez-vous dans la demi-heure qui suit, passer une mauvaise nuit et être fatiguée pour aller travailler… Malheureusement, ce sont souvent les aléas de la vie sur lesquels nous n'avons aucune influence. On peut effectivement s’habituer à râler et devenir grincheuse, mais le problème, c’est que ça ne change rien aux situations qui nous échappent. En revanche, ça nous empêche de rester zen, sereine et de vivre léger. Il vaut mieux parfois juste accepter ce qui nous arrive et ne pas dépenser d’énergie inutilement.

2/ Envier les autres

On envie une personne lorsque l’on désire être à sa place ou que l’on convoite ce qu’elle possède. “J’aimerais tellement avoir la même voiture.” “Tu as vu combien elle gagne ? Fff, la chance !”, “elle a eu un mariage tellement mieux que le nôtre…” C’est un comportement très malsain qui creuse parfois un fossé entre la personne qui envie les autres et ces mêmes individus. Envier pousse à mépriser sa propre vie et à éprouver un sentiment rancoeur complètement injustifiée. Si les personnes que l’on prend en grippe ont des situations “idylliques” à nos yeux, c’est sûrement qu’elles ont travaillé et fait les efforts nécessaires pour. Elles ont également leur lot de problèmes mais les appréhendent sans doute de façon plus positive. Elles ont pris leur vie en main et sont passées à l’action à un moment donné. Il y a aussi des faits que l’on ne peut maîtriser comme par exemple l’infertilité (“ils ont deux enfants et alors que nous n’y arrivons pas”) ou le physique d’une personne (“pas étonnant qu’elle les fasse tous tomber, elle est métisse aux yeux verts, j’aimerais tellement lui ressembler”). Où est l’intérêt de comparer l’incomparable ? Mieux vaut se concentrer sur soi et sur ses propres atouts, valeurs, bonheurs de la vie pour se créer sa vie de rêve.

3/ Se dévaloriser

“Je suis nulle”, “incompétente”, “pas à la hauteur”... Peu importe ce que tu entreprends et ce que tu réalises, rien ne te procure satisfaction. Même quand tu connais le succès, il a un goût d’échec dans tes paroles. Échecs répétés, injures, enfance difficile, dévalorisation, harcèlement moral, les causes qui provoquent cet auto-sabotage peuvent être nombreuses.

Derrière ces attitudes se cache parfois le besoin d’être rassurée, de se sentir exister voire se déresponsabiliser ou éviter la difficulté. Le problème, c’est que le fait de se rabaisser sans cesse pousse à se focaliser sur ses défauts et amène à une perte progressive de la confiance en soi. Bien évidemment, on a tous des défauts, mais des atouts également et il ne faut pas l’oublier.

À découvrir également : Reprendre Confiance en Soi pour se Sentir Bien dans son Corps

4/ Boucler sur des pensées négatives

On parle de pensées négatives lorsqu’on éprouve des émotions et des sentiments désagréables envers nous-même ou le monde qui nous entoure tels que la tristesse, la colère ou la culpabilité. Si ces pensées nous envahissent de manière démesurée et tournent en boucle dans notre esprit, elles se transforment en ruminations mentales et peuvent brider l’épanouissement personnel. Nous sommes assaillis de plusieurs milliers de pensées par jour mais 70% sont les mêmes. Donc si tu te focalises sur le négatif, tu vas nécessairement créer un cercle vicieux de pensées négatives qui influera sur ta vie et ta manière de te comporter. Que tu sois en désaccord avec un proche, que tu ressentes des émotions négatives, que tu sois insatisfaite pour telle ou telle raison, tu pollues ton esprit et n’arranges pas les choses. Ton premier objectif est d’observer tes pensées négatives et de les changer le plus rapidement possible en opportunités de revenir à un état de sérénité. Ce n’est pas facile de sortir d’un tel cercle vicieux lorsqu’on est pris dedans, mais nous sommes responsable de notre santé émotionnelle et seuls à pouvoir agir pour remettre du positif dans notre vie.    

À découvrir également : Comment les Habitudes peuvent Changer ta Vie ?

5/ S’énerver

Être en colère contre l’automobiliste qui ne roule pas assez vite, contre la crèche qui fait grève, contre un opérateur téléphonique qui ne daigne pas répondre à nos attentes, contre une personne qui ne va pas dans le sens de notre projet, toutes ces situations qui libèrent des réactions colériques (parfois démesurées) sont pour le moins communes. Cependant, elles ne doivent pas être considérées comme normales. D’autant plus que la plupart du temps, une fois la tempête passée, elle laisse place à la culpabilité et aux remords qui nous rendent malheureux. Cela s’explique notamment parce que la colère cache souvent un dysfonctionnement du comportement émotionnel comme un besoin non satisfait. Il y a bien d’autres réactions plus constructives que la colère pour régler un contentieux et sortir plus positif d’une situation désagréable. Il est donc judicieux de travailler sur soi pour garder une certaine harmonie entre les pensées et les actes qui en résultent.

Que faire pour arrêter de s’auto-saboter ?

Ces pensées et ces comportements nocifs te sont familiers ? Il est important dans un premier temps de les analyser. Quel message transmettent-ils finalement ? Un manque de confiance en soi ? Un manque d’amour ? D’attention ? Un besoin de connexion ? Essaye ensuite de comprendre pourquoi tu agis comme ça. Est-ce un événement marquant de ton enfance ? De ta vie d’adulte ? As-tu vécu des expériences qui t’ont profondément changé ? Lorsque que tu auras pointé le doigt sur ce qui te conduit à agir de la sorte, ce sera plus facile pour toi d’agir pour inverser la donne et enfin arrêter de t’auto-saboter.

Comment passer à l’action pour en finir avec l’auto-sabotage ? Plusieurs solutions sont envisageables pour poursuivre le travail que tu as commencé à faire. Tu peux, par exemple, décider de faire de l’hypnose thérapeutique, essayer l’E.F.T. (une technique de libération émotionnelle), apprendre à méditer, apprendre à respirer ou encore faire appel à un coach de vie pour changer. Sans oublier des efforts quotidiens pour réussir à maîtriser et stopper ces attitudes nocives dès qu’elles se présentent.