Comment mieux vivre au quotidien ? | 7 conseils post confinement

  • Mental
  • 25 Juin 2020
  • Aucun commentaire

Comment mieux vivre au quotidien ? Cette question, beaucoup de personnes se la sont posée à l’approche du « retour à la vie normale ». Les 2 mois de confinement que nous venons de subir nous ont marqués. Ils ont provoqué des changements profonds dans notre manière d’appréhender le monde qui nous entoure. Ils nous ont poussés à repenser notre place, notre rôle, nos envies et nos rêves. Ils nous ont fait prendre conscience que rien n’est acquis et que la vie mérite d’être vécue pleinement en s’ancrant dans le présent. Tu te retrouves dans ces quelques lignes ? Je t’invite à découvrir 7 nouvelles habitudes à prendre ou à faire perdurer dans le temps pour vivre mieux au quotidien.

Méditer pour apprendre à optimiser son énergie

Le confinement et la restriction de liberté ont sans aucun doute laissé des cicatrices chez de nombreuses personnes. Une expérience qui a certes permis à certains de se retrouver, mais qui a été très anxiogène pour d’autres. La méditation est une pratique qui permet de développer la force mentale pour trouver la paix intérieure. Que l’on reste immobile, que l’on médite en se baladant ou bien qu’on soit ancré dans le moment présent en faisant le marché, on apprend à développer cette capacité à se recentrer et à optimiser son énergie.

Avec l’expérience cette pratique peut nous permettre non seulement de nous épanouir, mais également de garder le calme et la sérénité dans des situations de stress comme nous venons de traverser. Je t’invite ainsi à t’initier à la méditation, même quelques minutes par jour afin de profiter de ses bénéfices au quotidien.

Ma méditation pendant le confinement : les 21 jours de l’abondance de Deepak Choprah. Une révélation et de nombreuses pensées bien-être pour se sentir en cohérence avec soi-même et avec l’univers. Ces courtes méditations d’une douzaine de minutes suffisent à te plonger dans un état de sérénité absolue :)

Maintenir une activité sportive régulière

Les sportifs ont redoublé d’imagination pour continuer à pratiquer leur(s) sport(s) de prédilection pendant la pandémie. De leur côté, ceux qui ne donnaient pas vraiment d’importance à la pratique régulière d’une activité sportive ou qui ne trouvaient pas le temps de s’y mettre ont eu l’occasion (et surtout le besoin) d’y remédier. Que ce soit pour décompresser, se défouler ou profiter de l’extérieur, tout le monde y a trouvé son compte. Cours de yoga ou de Pilates en ligne, jogging en plein air, balades en forêt… Je n’ai jamais vu autant de personnes pratiquer du sport autour de moi !

De mon côté, on avait rapatrié à la maison tout notre matériel de musculation dont on se sert normalement sur notre site de beach-volley. On a pu continuer à s'entraîner dans de bonnes conditions et on avait la chance de pouvoir faire quelques tours à l’arrière des dunes pour garder le contact avec le sable.

Maintenant que la vie a repris son cours, il faut essayer de garder cette nouvelle habitude sur le long terme tant ses bienfaits sur la santé physique et psychique sont énormes. En plus d’apaiser l’esprit (grâce à la production d’endorphine) et de procurer une sensation de bien-être, le sport aide à se maintenir en forme, à se muscler et à diminuer la masse grasse. Quelle que soit ton activité (marche, course à pied, renforcement musculaire, vélo, etc.), consacre-lui du temps chaque semaine pour améliorer ta santé au quotidien.

5 Exercices pour Se Muscler sans Perdre du Temps

Séance de muscu courte et complète en salle | 7 exercices

5 conseils pour une séance de muscu efficace

Continuer à manger local et de saison

Privilégier les producteurs français et les commerces locaux a été une des actions solidaires phares de ce confinement. Bénéfique pour l’économie locale, l’écologie, mais également pour notre vitalité. Même si l’épisode « pénurie de pâtes » a beaucoup fait parler de lui, les consommateurs se sont également tournés vers les produits frais et de saison. Pourquoi ? Afin de booster l’immunité et mieux résister au virus.

Alors, pourquoi ne pas continuer sur notre lancée et optimiser notre capital santé tout au long de l’année ? En plus de maintenir l’activité agricole française au beau fixe, manger local et de saison permet d’avoir accès à des aliments qui n’ont, pour certains d’entre eux, pas subi de passage en chambre froide et qui sont plus riches en vitamines et nutriments. Manger français garantit également un certain contrôle sur les pesticides et autres produits chimiques utilisés dans les cultures, surtout si on les achète bio.

Si tu le souhaites, tu peux te renseigner sur les associations paysannes comme les AMAP ou La Ruche qui dit Oui. Quels avantages ? Des paniers de légumes frais chaque semaine, mais également des œufs fermiers, de la viande de producteur, des fruits, de l’huile et d’autres contrats ponctuels en fonction de l’association à laquelle tu adhères.

Je m’approvisionne désormais beaucoup sur les cycles courts avec les produits de mon village : je me rends auprès des maraîchers à proximité pour de la vente directe, j’adore faire le marché, et bien sûr aller chercher ma bourriche d’huîtres de l’île de Ré.

Rééquilibrer son alimentation

Repas copieux, petits encas gourmands, apéros à répétition, le confinement a aussi été l’occasion de se retrouver autour d’un intérêt commun : la nourriture. On a retrouvé le plaisir de cuisiner en prenant le temps, on a testé des recettes pour découvrir de nouvelles saveurs… Bref, on s’est fait plaisir, si bien qu’en moyenne, les Français auront pris 2,5 kg pendant cette période.

Toi aussi  ? Le retour à la « vie normale » peut être l’occasion idéale de reprendre de bonnes habitudes afin de rééquilibrer ton alimentation. Je t’invite à découvrir 4 articles que j’ai rédigés à ce sujet et qui te permettront de te guider dans ta démarche :

Comment s’alimenter pour perdre du poids (sans faire de régime !)

10 habitudes alimentaires pour un corps en bonne santé

10 habitudes alimentaires pour en finir avec le sucre

Comment perdre du poids ? | Conseils

Je n’ai pas été épargnée par cette tendance : j’ai pris moi aussi quelques kilos (environ 2-3 donc dans cette fameuse moyenne française). Dès le déconfinement, j’ai stoppé tous les apéros, les abus de desserts et autres gourmandises, et tout est rentré dans l’ordre. J’ai fondu comme neige au soleil. Comme quoi, pas forcément besoin de faire de gros efforts pour perdre quelques kilos : on modifie un peu son alimentation avec des choix plus sains, et le tour est joué :)

Faire le tri dans ses relations

Le besoin d’interagir avec les autres fait partie de notre ADN. Être privé de cette liberté pendant 2 mois a été très difficile pour beaucoup de personnes. Mais le confinement n’a pas eu que des mauvais côtés. Cela nous a permis de s’éloigner des relations toxiques de notre entourage pendant un temps. Est-ce ton cas ? Et si oui, ne t’es-tu pas senti.e soulagé.e ?

Ces personnes qui aspirent ton énergie plutôt que d’en drainer, avec qui tu n’as jamais été à l’aise, eh bien, tu n’avais plus à subir leur présence. Si le bien-être qu’a engendré cette « pause sociale forcée » est bien réel, je t’invite à repenser ton cercle de connaissances, à faire du tri et à t’éloigner pour de bon de ces personnes. Avec la distanciation imposée qui persiste, les gestes barrière à respecter, les risques de contagion, c’est peut-être un moment opportun pour sauter le pas.

C’est sans doute le meilleur moment pour sortir de relations toxiques ou qui ne t’apportent pas autant que tu le souhaiterais. Libre à toi de protéger ton énergie si précieuse en accordant ton temps qu’aux personnes qui te le rendent bien. Pour ma part, c’est chose faite en m’éloignant de certains clients qui ne jouent pas le jeu, et j’avoue m’être libérée d’un poids énorme.

Profiter du moment présent

Je te parlais plus haut de la médiation pour canaliser ton énergie. Cet ancrage dans le présent est précieux. Précieux pour toutes les raisons que j’ai évoquées, mais également parce qu’il nous permet de profiter de l’ici et maintenant. On est sans cesse en train de regretter le passé ou d’imaginer le futur, si bien qu’on en oublie le présent. Lorsqu’on nous a annoncé le confinement, les gens ont repensé à leur dernière virée à la plage, à leur dernière visite dans leur famille ou chez leurs amis. Et ils ont été nombreux à se faire la réflexion « si j’avais su… j’aurais plus profité ».

On ne sait pas de quoi demain est fait, et ce qui est passé ne peut plus être modifié, alors apprenons à vivre l’instant présent, à en profiter pleinement pour n’avoir aucun regret par la suite. Apprenons à apprécier les bonheurs simples de la vie comme marcher en pleine nature, admirer la faune et la flore, déjeuner avec ses proches, etc. Méditer, faire du yoga ou même du tai-chi peut aider à y parvenir.

Avec le confinement, j’ai enfin remis le yoga dans ma routine hebdomadaire. C’est un moment que j’accorde à mon corps, à moi, pour ressentir toutes les parties de moi. Je me sens plus présente au monde, et j’adore vraiment ce moment de bien-être et retour aux sources. Je te le conseille vivement !

Adopter des gestes verts

S’il y a bien un gagnant qui ressort du Coronavirus, c’est notre planète. La nature a repris ses droits à bien des endroits. Le Covid-19 lui a permis de souffler, de respirer, de se régénérer. De notre côté, nous avons été coupés de la biodiversité à cause des restrictions. Et quelque part, cette interdiction de profiter de l’extérieur à notre guise a réveillé notre conscience écologique et notre intérêt pour l’avenir de la Terre.

Finalement, c’est lorsqu’on est privé d’une chose qui était pourtant sous nos yeux que l’on se rappelle à quel point elle nous manque et elle est précieuse. Cette prise de conscience ne doit pas être éphémère. Nous pouvons continuer, chacun à notre échelle, à nous engager pour la préservation de l’environnement en adoptant des gestes verts. Faire le tri des déchets, réduire notre consommation de produits importés, manger de saison, limiter le plastique, privilégier le lavable et le réutilisable plutôt que le jetable (pailles, vaisselle, serviettes, cotons, etc.), utiliser plus de produits naturels (cosmétiques, entretien, etc.), tous ces engagements sont accessibles à tous et peuvent te permettre de t’inscrire dans une démarche plus responsable.

Tu as aimé cet article ? Je t’invite à partager en commentaire ton expérience du confinement et les habitudes que tu comptes mettre en place pour mieux vivre au quotidien.