Reprendre le Contrôle sur sa vie et gérer son Temps | 9 clés

  • Mental
  • 09 Septembre 2019

Comment reprendre le Contrôle sur sa vie et apprendre à gérer son Temps ?

“Ha, zut, j’ai oublié mon rendez-vous”, “j’ai trop traîné, je n’ai plus le temps”, “il faut absolument que je pense à telle chose”... Est-ce que, toi aussi, tu as cette impression d’être en permanence à courir après le temps ? Quand tu vois ces femmes qui arrivent à gérer leur business, faire du sport, s’occuper de leur foyer et sillonner le monde, tu te demandes parfois si elles viennent de la même planète que toi. Eh bien je te rassure, ce ne sont pas des super-héroïnes de la planète Krypton ! Elles ont appris à bien s’organiser et à gérer leur temps afin d’être plus efficaces dans leurs tâches quotidiennes pour réussir. À ton tour, tu peux reprendre les commandes, passer à l’action et mener la vie dont tu rêves en appliquant chaque jour les 9 conseils qui suivent.

Planifier à l'avance pour apprendre à gérer son temps

Il n’y a rien de pire que de passer sa journée à essayer de se rappeler la liste de choses qu’on avait prévu de faire. Non seulement parce qu’en ne définissant pas clairement un planning à l’avance, il est très facile de s’égarer, d’en rajouter et de ne pas prioriser l’urgent. Mais c’est surtout une grande perte d’énergie. Tu n’es jamais totalement sereine et focalisée sur ce que tu fais au moment présent.

Ta première action est donc d’apprendre à planifier tes activités de la semaine. Choisis un jour, le dimanche par exemple, pose-toi quelques instants et remplis ton agenda. Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions adaptées aux habitudes de chacun. Agenda papier ou numérique, planning en ligne synchronisé avec tous les appareils, application mobile, opte pour celle qui te convient le mieux et qui est la plus pratique pour toi. Pour ma part, j’utilise Google Agenda que je trouve très pratique et auquel j’ai en permanence accès.

Tu pourras ainsi avoir une vision globale de tes obligations hebdomadaires et en ajouter, au besoin, au fur et à mesure de la semaine qui se déroule. Une autre astuce pour garder l’esprit libéré au maximum est de faire le point chaque soir sur le planning du lendemain. De cette manière, tu évites de rester éveillée jusque tard dans la nuit envahie de pensées et d’angoisses.

Estimer le temps à passer sur chaque tâche

Programmer un certain nombre d’activités, c’est bien, mais attention à ne pas s’emballer. Inutile d’essayer de tout faire rentrer sur le lundi, mardi, mercredi pour libérer les deux jours restants si tu sais au fond de toi que tu ne pourras pas tenir. Cela risque de te frustrer au moment venu et tu auras au final passé du temps sur ton agenda pour rien. Nous ce qu’on veut, c’est en gagner, ou du moins mieux le gérer !

Pour y parvenir, il faut que tu essaies d’estimer le temps que va te prendre chaque tâche. Je te l’accorde, c’est parfois difficile… Alors afin d’éviter toute frustration, il vaut mieux revoir à la baisse le nombre d’activités journalières pour les étaler sur la semaine. Si tu réussis à tout faire et qu’il te reste justement un peu de temps, tu peux l’utiliser pour t’avancer ou te faire plaisir. Dans un cas comme dans l’autre, tu auras le sentiment d’avoir été efficace et c’est un sacré coup de boost pour ta bonne humeur.

Établir des priorités claires chaque jour, une bonne manière de gérer son temps

Il est parfois plus tentant de commencer par des choses qui nous plaisent que par d'autres qui nous ennuient ou peuvent demander plus d’effort. Oui, mais que se passe-t-il au bout du compte ? On n’en finit pas de repousser l'inévitable à plus tard jusqu’au moment où on rentre dans le schéma “je dois rendre mon mémoire demain… Il serait temps que je m’y mette, je suis dans le pétrin”. Du stress et de l’anxiété constante, voilà ce que l’on récolte.

Lorsque tu organises ton agenda, essaie de définir ce qui est vraiment important et ce qui l’est moins. Tu peux t’aider en scindant en plusieurs groupes de couleurs ce qui aura un fort impact sur ton avenir proche, ce qui est important mais non urgent et ce qui n’est pas du tout prioritaire. Cela vaut pour les activités de la vie personnelle comme professionnelle.

Je te conseille de commencer toujours ta journée par ce qui est le plus important et le plus urgent. Tu seras satisfaite de l’avoir accompli au plus tôt dans ta journée et te sentira libérée et plus zen. C’est notamment ce qu’explique Brian Tracy dans son livre “Avalez le crapaud” : si tu dois manger chaque jour un crapaud, commence par ça et profite du reste de ta journée après avoir accompli cette tâche désagréable.

S'offrir des plages vides dans son agenda

Un peu plus haut dans l’article, je te conseillais de ne pas trop charger ton emploi du temps. Ce point-là n’est pas une redite. Il est important de garder du temps pour soi. Non pas de récupérer les miettes en fin de journée (ça, c’est un plus) mais bien de planifier des créneaux horaires pour te reposer, faire du sport, aller marcher ou même te faire bichonner dans un institut.

Les personnes qui réussissent ne sont pas attachées 24 heures sur 24 à leur chaise de bureau et à leur aspirateur. Au contraire, elles savent se donner à fond pour entreprendre et aller au bout de leur projet, mais n’oublient pas d’écouter leurs besoins physiologiques. Offre-toi chaque semaine une, deux voire trois plages horaires vides dans ton planning et renseigne-les au même titre que les obligations. 10 minutes, 1 heure, 2 heures, peu importe, le principal est que ce soit inscrit sur ton programme de la semaine.

À découvrir également : Épuisement Émotionnel | Ce qu'il faut savoir sur la fatigue mentale

Enchaîner les tâches

Lorsqu’elles ont été définies à l’avance, les activités peuvent s’enchaîner sans que l’on ait à tergiverser. En général, on sait ce qu’on a à faire, on a déjà prévu l’aspect logistique (s’il y en a) et déjà pensé aux indispensables. Il ne nous reste plus qu’à les réaliser. Un gain de temps considérable même si, à première vue, c’est plus facile à dire qu’à faire. La procrastination, c’est un peu notre bête noire à tous, mais si d’autres y arrivent alors pourquoi pas toi ? Tu dois avant tout soigner ta concentration en évitant les distractions et en t'accordant des pauses dans la journée.

Travailler sa concentration

Éviter les distractions

Un collègue qui fait l’animation dans le bureau d’à côté, une bonne odeur de brioche, des notifications de mails, de messages ou de réseaux sociaux, la télévision que l’on avait laissé en fond sonore et qui repasse ta série préférée… Tu l’auras compris, on a vite fait d’être déconcentrée par l’environnement extérieur. Ces petites distractions empêchent d’être vraiment productif. Puisqu’on le sait, il faut se faire violence (du moins au début) et éviter justement de se laisser distraire.

Cela commence par laisser tous les appareils électroniques hors du champ de vision. Si tu ne vois pas ton téléphone, tu finiras par ne plus y penser. Si tu sais pertinemment que la télévision peut te déconcentrer, ne l’allume pas. Tu ne veux pas être dérangée au travail ? Isole-toi si c’est possible ou écoute de la musique pour travailler.

Faire des pauses

Tu ne peux pas t'empêcher de penser aux 1 001 choses à acheter quand tu feras les courses après le boulot ? Rien ne sert de continuer à travailler dans ces conditions, arrête ton activité et dresse ta liste. Tu seras beaucoup plus productive après. Si tu sens que malgré toute ta bonne volonté ton esprit est ailleurs, fais une pause et change-toi les idées ! Tu penses que le fait de te reposer va te faire perdre du temps ? Il n’en est rien. Au contraire, cela permet de garder un certain équilibre, d’être plus détendue et de booster la productivité lorsqu’on se remet à la tâche. Profite de ce temps qui t’est consacré pour méditer quelques minutes et améliorer tes performances mentales.

Reprendre le contrôle sur sa vie en osant dire non

Ce soir, tu avais prévu de ne rien faire et de profiter ENFIN d’un temps calme pour te préparer un plateau télé devant la Casa De Papel. Mais ça, c’est sans compter sur le coup de téléphone de ton amie qui te supplie de l’accompagner à une soirée pour qu’elle ne se retrouve pas seule. Dans un élan de bonté, et parce qu’au fond tu aimes quand même les bars d’ambiance, tu finis par accepter. Le problème, c’est que ce genre de situation arrive chaque semaine. Tu es constamment sollicitée, tu commences à perdre pied et tu es à deux doigts de tomber d’épuisement physique et moral.

Dire “non” n’est pas une chose facile de prime abord. On a toujours peur de blesser, d’être jugée ou de décevoir, mais c’est nécessaire. Il faut donc que tu apprennes à décliner certaines invitations ou missions pour toujours conserver des moments de détente qui n’appartiennent qu’à toi.

Se créer des routines

Une routine est un ensemble d’actions ou de gestes que l’on répète par habitude en mode pilote automatique. Aller au travail, se laver les dents, fumer, boire, manger, conduire, qu’elles soient positives ou non, les habitudes façonnent notre vie. Elles nous permettent d’utiliser notre énergie pour d’autres tâches plus intéressantes. Tu n’as pas besoin de produire un effort particulier pour manger et encore moins pour conduire ton véhicule. Et c’est valable pour n’importe quelle action que tu as répétée encore et encore jusqu’à ce qu’elle devienne une habitude et qu’elle s’intègre dans une routine.

À découvrir également : Comment les Habitudes peuvent Changer ta Vie ?

Se créer des routines avec des habitudes de vie offre ainsi une réelle opportunité de mieux gérer le temps et de libérer son esprit. Tu peux, par exemple, te construire une routine matinale afin d’optimiser au mieux le démarrage de ta journée. Te lever tous les matins à une heure précise pour t'étirer, méditer et faire du sport. Enchaîner avec une douche et un bon petit déjeuner. Tu peux également définir que le samedi matin est consacré aux tâches ménagères et prévoir un créneau tous les dimanches pour préparer les repas de la semaine.

Il est parfois difficile de créer des rituels au travail, mais le matin reste encore une occasion d’optimiser ton temps. Par exemple, tu peux chaque jour allumer ton ordinateur, lire tes mails, répondre aux 5 plus importants et passer à la suite. Le soir avant de partir tu peux t’habituer à programmer ta journée du lendemain pour gagner du temps au moment venu. Bref, tu as de nombreuses possibilités pour te constituer de nouvelles routines et gagner en efficacité.

Tu connais maintenant les 9 clés essentielles qui te permettront de reprendre le contrôle sur ta vie et apprendre à gérer ton temps. Mais, n’oublie pas que rien ne sert de courir. Inutile de vouloir révolutionner ton quotidien du jour au lendemain. Prends ton temps et adopte chaque nouvelle habitude une à une pour réussir.