Comment renforcer son système immunitaire ?

  • Coups de Boost
  • 05 Octobre 2020
  • Aucun commentaire

Tu souffres d’une fatigue chronique ou persistante, d’infections fréquentes ou encore de blessures qui tardent à cicatriser ? C’est peut-être le signe que ton immunité est défaillante. Comment renforcer son système immunitaire ? Découvre dans cet article 5 conseils à suivre afin de te protéger, rester en forme et booster ta vitalité pour lutter contre ces désagréments.

Bichonner ses intestins

Savais-tu que 70 % de notre système immunitaire est localisé dans l’intestin ? Ce qui en fait le premier défenseur de notre organisme contre les virus et les mauvaises bactéries. Or, lorsqu’elle est attaquée par des maladies telles que la gastro-entérite ou qu’il doit subir la prise d’antibiotique, la flore intestinale est perturbée et le système de défense intestinal défaillant. Nous sommes encore plus vulnérables face aux attaques. Il est donc indispensable d’en prendre soin et de le bichonner au quotidien. Alors, comment faire ? Consomme des aliments fermentés qui favorisent un microbiote sain tels que les yaourts, le kéfir, le kombucha, la choucroute crue, les dérivées du soja ou encore les cornichons. Tu peux également prévoir une cure de probiotiques à l’arrivée de l’automne afin de renforcer la muqueuse intestinale. 

Consommer des aliments qui renforcent le système immunitaire

L’alimentation influe directement sur la santé de notre système immunitaire. Il faut donc :

  • Veiller à manger équilibré, c’est-à-dire respecter l’équilibre entre protides, glucides et lipides. 
  • Éviter les aliments trop riches en sucre qui peuvent, à long terme provoquer des réactions inflammatoires.
  • Privilégier une alimentation riche en graisse et protéines végétales, plus digestes que les graisses et les protéines animales. 
  • Faire la part belle aux fruits et légumes tout en portant une attention particulière à notre capacité à résister aux FODMAP (aliments à fort potentiel de fermentation). 
  • Favoriser les produits riches en vitamine A et D, essentielles pour l’immunité. 
  • Consommer des champignons qui protègent l’immunité tels que les pleurotes, les shiitakés ou le reishi.
  • Limiter autant que possible les produits issus de l’agriculture intensive, bourrés de pesticides et de perturbateurs endocriniens. L’alimentation bio, locale et de saison a le vent en poupe. Les épiceries biologiques et les productions en circuits courts se développent. Profites-en !

Renforcer son système immunitaire par les plantes

Certaines plantes ont des vertus médicinales et représentent un bon moyen de renforcer l’immunité naturellement en préventif ou en curatif. Parmi elles, on retrouve :

  • Le ginseng. Cette plante asiatique permet non seulement de lutter contre la fatigue, mais également de booster la guérison en cas de maladie hivernale.

  • La racine de curcuma, véritable bouclier contre les bactéries.

  • Le guarana, à l’instar du ginseng est un bon stimulant du système immunitaire et donne un coup de boost quand on souffre de fatigue passagère.

  • Le thym en infusion pour sa forte teneur en vitamine A.

  • L’huile essentielle d’arbre à thé, pour son action antibactérienne et antivirale.

Dormir suffisamment pour booster ses défenses immunitaires

Le manque de sommeil ralentit le fonctionnement de l’organisme, perturbe le métabolisme et l’empêche de se purger de manière optimale. Plus on s’approche de la saison hivernale et plus les jours raccourcissent. Le manque de luminosité peut influer sur notre sommeil, car il perturbe la production de mélatonine par le corps. Or, cette hormone, produite essentiellement dans l’obscurité, joue un rôle primordial dans la régulation de nos cycles de sommeil. Je t’invite donc à sortir dehors dès que tu le peux pour faire le plein de lumière pendant la journée et à limiter les écrans (TV, smartphone, ordinateur, tablette) ou la lumière artificielle la nuit venue. Ces derniers continuent de stimuler la vigilance et ne sont donc pas propices à l’endormissement. 

À la place, prends du temps pour toi, pour te poser, pour de reposer avant d’aller te coucher. Pourquoi ne pas t’initier au yoga, à la méditation ou tout simplement faire quelques étirements ? Tu aimes lire ou faire des mots croisés ? Ces activités calmes t’aideront à trouver le sommeil rapidement. Le stress de tes journées te pèse le soir venu ? Tu as tendance à ruminer facilement ? Achète-toi un carnet et prends 5 minutes avant de te consacrer aux activités citées plus haut. Note tout ce qui te tracasse, tout ce que tu dois absolument faire demain pour être sûr.e de ne pas oublier et finis par 3 choses positives qui se sont passées dans la journée. En posant tout cela sur le papier, tu réussiras plus facilement à passer à autre chose.

Réduire le stress chronique pour éviter une baisse de l’immunité

« L’intestin est le deuxième cerveau de l’homme ». Centre de nos émotions, il est vulnérable face aux conflits, aux problèmes psychologiques et aux chocs émotionnels. De telles perturbations psychiques peuvent ainsi entraîner une chute de l’immunité. Pour éviter le stress chronique, plusieurs solutions sont envisageables en fonction de la source du stress : 

  • pratiquer la médiation quotidiennement ;
  • faire une retraite de méditation sur plusieurs jours ;
  • se reconnecter à la nature (balades en forêt, jardinage, week-end au vert, etc.) ;
  • changer de poste, faire évoluer ses responsabilités vers des activités plus en adéquation avec ses valeurs  ;
  • quitter son emploi, se former et se reconvertir dans une activité qui nous passionne ;
  • prendre soin de soi (faire du sport, se faire des soins du corps et de la tête, faire des séances d’acupuncture, etc.) ;
  • consulter un conseiller, un coach, un naturopathe ou autre thérapeute, une personne en mesure de faire le point avec vous et de vous apporter l’aide dont vous avez besoin ;
  • etc.

Pratiquer une activité physique régulièrement

Faire du sport est immunostimulant. Il est donc important de pratiquer une activité physique régulièrement, et ce, même pendant la période hivernale. Je te l’accorde, faire du sport en hiver quand il fait froid est moins tentant que sortir courir en short sous 25 ° un soir d’été. Mais je t’assure que ça vaut le coup ! Je ne m’entraîne que dehors désormais, la seule exception est qu’il y ait de l’orage ou la tempête. Et je n’ai pas été malade de l’hiver dernier, cela ne peut pas être une coïncidence. Je te conseille donc d’adapter ta pratique et si vraiment le froid te rebute, de privilégier les sports en intérieur. Course sur tapis, séance de muscu en salle ou à la maison, natation, squash, cardio boxing, cross training, le choix est large. Et si vraiment, le sport n’est pas ton fort, opte pour de l’exercice modéré comme la marche active. Attention toutefois, faire trop de sport favorise la fatigue et peut affaiblir l’immunité. Il convient alors de rester mesuré dans sa pratique surtout si tu n’as pas l’habitude d’en faire. 2 sessions de sport par semaine à raison de 30 minutes suffisent amplement pour commencer.

Comment renforcer son système immunitaire ? En bref, on fait la part belle aux probiotiques et aux aliments fermentés, on soigne son alimentation, on utilise des remèdes naturels, on limite le stress chronique et on fait du sport.